in

Comment surmonter un divorce traumatisant ?

Toute personne qui traverse un divorce éprouve de la douleur et du chagrin. Pour certaines personnes, c’est une épreuve traumatisante. Quelles que soient les causes du divorce, il faut surmonter la rupture. Il n’y a pas d’autre choix. Il faut se préparer à une nouvelle vie. Alors comment faire pour surmonter un divorce traumatisant ? Voici quelques conseils.

Le divorce, un processus de deuil

Certains divorces se terminent relativement bien, l’amitié et le respect l’emportant sur la colère et les représailles. Mais certains divorces (à l’amiable ou non) sont traumatisants. Vous avez fait confiance et vous avez perdu. Votre cerveau était ouvert à l’amour et à la sécurité, et il doit maintenant faire face à la trahison et à l’abandon. La vie et le monde que vous avez construit s’effondrent. La façon dont vous voyez le monde et la place que vous y occupez changent.  Car divorcer implique la fin d’une vie qui était censée être commune, la fin d’une famille, d’une sécurité financière, de l’amour et des rêves partagés.  Divorcer représente un processus de deuil. Même si la relation était malsaine, s’aventurer dans l’inconnu est effrayant. Et tout comme le deuil, il faut surmonter cette épreuve.

Acceptez le divorce

Oui c’est difficile. Comme tout le monde, vous avez investi dans cette relation. Un investissement dans tous les sens du terme : émotionnel, physique, psychologique, économique,…Il est donc normal de refuser d’accepter que tout s’écroule. Certaines personnes sont tellement dans le déni qu’elles persistent à sauver un mariage qui ne peut plus être sauvé, au point d’en perdre leur dignité.  Mais accepter le divorce, c’est être honnête et sincère envers soi-même et accepter la réalité.

Laissez-vous aller à vos émotions.

Ce n’est pas le moment d’essayer de retenir vos sentiments. Pleurez quand vous en avez besoin. Exprimez vos craintes. Exprimez votre colère. Retenir vos émotions ou essayer de vous convaincre que vous allez bien alors que ce n’est pas le cas n’est pas sain pour vous sur le plan émotionnel ou physique. Le deuil est un processus que vous ne pourrez pas mener à bien si vous n’êtes pas capable d’être vulnérable et de reconnaître chaque phase de votre deuil.

Young couple sitting on the couch during therapy session and the man putting his head in hands

Mais ne vous isolez pas

S’isoler peut augmenter votre niveau de stress, réduire votre concentration et nuire à votre travail, à vos relations et à votre santé en général. Partagez vos émotions et vos sentiments. Même si cela vous semble difficile, essayez de trouver un moyen de le faire. L’objectif est d’extérioriser cette douleur parce qu’exprimer ses sentiments est un acte positif. Si la dépression vous guette, que vous sentez que vous n’êtes pas capable de vous en sortir seul(e), n’hésitez pas à consulter un psychologue. Il pourra vous aider à gérer vos sentiments ainsi que votre stress et à être capable de visualiser votre nouvel avenir.

N’oubliez pas l’objectif final  : passer à autre chose. 

Il est important de ne pas s’attarder sur les sentiments négatifs ou de sur-analyser la situation. S’enliser dans des sentiments douloureux comme le culpabilité, la colère ou la rancœur vous empêchera de surmonter vos difficultés et d’aller de l’avant. N’ayez pas peur d’obtenir de l’aide extérieure si vous en avez besoin.

Restez optimiste

Plus facile à dire qu’à faire ! Sachez que chaque fois quelque chose disparait, quelque chose d’autre renait. C’est une loi de la nature. Et après chaque rupture, arrive un nouvel avenir que vous n’aviez pas imaginé. C’est à vous maintenant de vous projeter dans cet avenir et de faire ce que vous désirez vraiment. C’est le moment de penser à vous, de prendre soin de vous, de vivre votre vie et de vous épanouir. Si vous avez des enfants, les traditions familiales seront toujours importantes. Mais certaines d’entre elles devront peut-être être adaptées. La vie reprendra son cours normal, bien que la «normalité» puisse être différente de ce que vous aviez espéré au départ.

Le vieil adage «le temps guérit toutes les blessures» n’est que partiellement vrai. Le temps guérit certaines blessures. Mais certaines blessures d’un divorce traumatisant ne guériront pas. Cependant, le temps va en atténuer la douleur. Au bout d’un moment, les souvenirs et les regrets seront de moins en moins fréquent. Et un jour, vous reconnaitrez cette souffrance pour ce qu’elle était : une occasion d’apprendre à rebondir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Rédigé par Perles des perles

Les erreurs à ne plus commettre avec ses sous-vêtements

Le Citron, fruit d’utilité générale