in ,

“Je ne suis pas encore prête psychologiquement pour quitter mon amant’’

Sad woman crying next to her therapist

’’Je suis une jeune dame mariée avec des enfants. Je dirai que mon mariage qui dure environ 15 ans n’a jamais été rose à part les trésors que Dieu m’a donné. J’ai tellement souffert dans ce ménage que j’arrive plus à résister.

D’infidélité en infidélité, mon mari m’a ramené deux (2) enfants. La mère de ses deux enfants adultérins, travaillait avec lui dans la même boite quand ils ont commencé par sortir ensemble. Quand j’ai su il a trouvé un autre boulot pour elle.

Monsieur se comportait comme la sainte ni touche aux yeux de tout le monde mais moi je savais qu’il est un vrai cochon parce qu’il a déjà eu à coucher  avec la domestique. Tout le monde m’accusait de ma jalousie excessive et on pensait que j’accusais mon mari à tort. Dieu m’aidant,  j’ai pu décoder son phone et c’est là j’ai su que la petite était enceinte et dans les messages j’étais vraiment leur ballon de ping pong. Leur distraction était de se moquer de moi. Ce jour-là, j’ai failli piquer une crise. Pour mes enfants, j’ai pris mon mal en patience. Mon mari est allé voir mes parents et leur a dit de me supplier de ne pas divorcer que c’était un accident de parcours. Tous ses amis et parents venaient me supplier.

Nous sommes tous deux salariés mais, moi, j’ai d’autres sources de revenus que mon mari gérait et tous les biens étaient en son nom. Un mois après lui-même est venu me supplier de rejoindre la chambre conjugale avec l’accord de mes parents, ce que j’ai accepté.

Après l’accouchement, cette fille ne faisait que parler de moi en mal auprès des gens qui me connaissent me provoque sur Facebook et what’s up. Et quand je me plains, mon mari me juge toujours à tort. Quelques années après, mon mari m’annonce qu’elle attend le second enfant. Elle a finalement accouché.

Je vis maintenant dans une polygamie qui ne dit pas son nom. Malheureusement monsieur a été affecté dans une autre ville. J’ai failli faire une dépression, j’allais en consultation chez les psychologues, mais rien n’y fit. Je fuyais même les psychologues parce certains cherchent à coucher avec moi. Il faut avouer que je suis très belle, toujours pimpante malgré mes multiples maternités.

J’avais des confidents et voilà que l’un d’entre eux a commencé par me draguer et bien mon cœur bat pour lui. Bon ce qui devrait arriver, arriva entre lui et moi.

Les 45 minutes que j’ai passées avec mon monsieur milliardaire, j’ai retrouvé ma joie de vivre perdu depuis des années. J’ai regagné la confiance en moi. Je me croyais anéantie.  Je pensais être aussi frigide. Le simple regard de mon amant me fait mouiller. Ses sms et coup de fil, me font tellement de bien…

Maintenant j’ai peur de cette relation qui peut me créer des problèmes d’un jour à l’autre. Mais, je ne suis pas encore prête psychologiquement pour quitter cette relation. Vos insultes et conseils me feront du bien. Cordialement!’’

Que pensez-vous ?

138 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Comment s`habiller pour la fête du 08 mars

Une étude révèle que le jeûne pendant 72 heures peut régénérer l’ensemble du système immunitaire