in ,

4 conséquences du manque de sommeil sur la sante

Surpoids, diabète, maladies cardiovasculaires, problèmes digestifs… voilà quelques-unes des conséquences d’un manque de sommeil ou d’un sommeil de mauvaise qualité.

1- Le surpoids

C’est sans doute le résultat du manque de sommeil le plus documenté : quand on ne dort pas assez, on grossit. Cela s’expliquerait principalement par le fait que l’on a alors tendance à manger plus, et plus particulièrement des aliments caloriques.  Chez l’adolescent en revanche le manque de sommeil conduit à une consommation plus grande d’aliments sucrés .

Chez l’enfant, comme chez l’adulte, le lien entre manque chronique de sommeil et obésité est bien établi.

2- Le diabète

Le manque de sommeil chronique semble conduire, selon les études scientifiques, à une diminution de la sensibilité à l’insuline et à un risque plus important (de 37% en moyenne) de développer un diabète de type 2 . La perte de sensibilité à l’insuline explique la prise de poids et constitue l’une des premières étapes du diabète. Par ailleurs, chez les personnes déjà diabétiques, les troubles du sommeil s’accompagnent d’une dégradation du contrôle de la glycémie. Résultats : plus de complications. Bien dormir semble donc crucial lorsqu’on est à risque de diabète (antécédents familiaux, surpoids, glycémie élevée…) ou diabétique.

3- Les maladies cardiovasculaires

Pour les scientifiques, le manque de sommeil chronique induit différents types d’effets biologiques parmi lesquels une augmentation du stress oxydant et une altération de la réponse inflammatoire, des mécanismes en jeu dans les maladies cardiovasculaires .

4- Les troubles de l’humeur

Sommeil et dépression sont fortement liés, de nombreuses preuves en attestent. Les personnes en dépression tendent en général à dormir trop longtemps. En privant ces personnes de sommeil, on peut améliorer leurs symptômes dépressifs. Mais le manque de sommeil peut aussi augmenter des troubles de l’humeur ou induire une dépression. Dans ce contexte, le lien entre sommeil et dépression reste difficile à saisir. Ce que l’on sait toutefois, c’est que le manque de sommeil chronique peut aggraver les symptômes d’une dépression et l’insomnie se retrouve fréquemment parmi les tous premiers symptômes d’une dépression.

Que pensez-vous ?

138 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Mon lait nettoyant anti-rides aux épinards.

Le vinaigre de cidre de pomme : une merveille pour vos pieds